Blanchiment dentaire

Le blanchiment dentaire est une technique qui permet d’éclaircir la couleur interne des dents afin de leur redonner un éclat et une brillance plus attractives.

 

La coloration des dents est influencée par différents éléments :

  • l'hérédité 
  • la prise de certains médicaments pendant la période de formation de la dent.
  • le mode de vie : consommation de café, thé, tabac, vin…

 

 

Vidéo proposée par Doctissimo et l'Union Française de Santé Bucco-Dentaire,

 

 

La consultation préliminaire


En consultation, le praticien et le patient décident de l’intérêt d’un éclaircissement. Un bilan bucco-dentaire préalable est effectué afin d’écarter certaines contre-indications comme la présence de caries, d’obturations non étanches ou d’inflammations gingivales. Ensuite un détartrage et polissage des arcades dentaires est indispensable avant la réalisation du traitement de blanchiment.
Il faut savoir qu’il s’agit plutôt d’un éclaircissement de la teinte naturelle de la dent et que les cas sévères de dyschromie (atteinte profonde de la teinte de l’émail liée souvent à la prise de médicaments lors de la formation de la dent) seront souvent traités par la technique des facettes.

 

Les différentes techniques d'éclaircissement :

Séances au cabinet dentaire effectuées par un praticien 

 2 séances de 30 à 60 minutes sont à prévoir au fauteuil. Après avoir mis en place une protection au niveau des gencives, un gel blanchissant est appliqué sur l’émail des dents et activé par une lampe à UV.

C'est la technique la plus rapide, les produits sont les plus concentrés, et activés   par la lumière.

 

Gouttières ambulatoires utilisées à la maison

Le praticien prend une empreinte de la bouche, confectionne des gouttières, qui seront appliquées à domicile . Le patient insère le gel blanchissant dans la gouttière, et la porte pendant un temps défini par le praticien .

 

En général, nous vous proposerons une combinaison de ces deux solutions, pour une efficacité optimale.

Eclaircissement dentaire sans érosion dentaire

Certains patients peuvent être amenés à penser que l'éclaircissement dentaire entraine l'altération de la structure de l'émail dentaire.  Notre role de professionnels de santé est bien sur de nous former et d'informer pour répondre à ces préoccupations.

La dent est constituée de tissus durs ( émail, dentine et cément) et de tissus mous (pulpe dentaire). Les tissus durs sont constitués d'une partie minérale et d'une partie organique qui varient selon la structure considérée. Dans le cadre de l'éclaircissement dentaire, ce qui nous interesse le plus ce sont bien sur la dentine et surtout l'émail. Ce dernier comporte une phase minérale à plus de 95%.Comment cette phase peut elle être altérée?  Soit par contrainte mécanique comme une usure  ou une fracture, soit par contrainte chimique en particulier avec des produits acides. En esthétique dentaire, les produits d'éclaircissement sont composés de deux molécules: le peroxyde d'hydrogène et le peroxyde de carbamide. Ces molécules ont pour fonction d'éclaircir les dents sans altérer leur structure , cela est possible grace au pH neutre des produits utilisés.  Les produits utilisés en thérapeutique dentaire sont des produits surs car ils respectent un cahier des charges ( les fameuses normes).  Il n'ya a pas de risque de "dissoudre" l'émail ou "faire des trous dedans" en réalisant un éclaircissement dentaire.

Le chirugien dentiste est un professionnel formé à respecter des protocoles d'utilisation lorsqu'il met en oeuvre une thérapeutique.

Un éclaircissement dentaire se fait au maximum une fois par an. Que dire des produits de consommation courante et quotidienne ?  En effet, on méconnait souvant le pH de certaines boissons qui sont pourtant à l'origine des cas cliniques d'érosion: Si l'eau minérale à un pH de 7.5, ( neutre), il n'en va pas de même des sodas ( pH 2.97), ou de jus d'orange (pH4.01) donc très acides.

Nous constatons donc que des produits à priori anodins comme un jus d'agrume ou un soda peuvent avoir un retentissement sur la structure dentaire en consommation répétée.

Il faut savoir que le pH d'un produit d'écaircissement dentaire est de 6.44. Donc pas de souci à avoir.

La préservation de sa santé buccodentaire  passe d'avantage par l'éviction de boissons acides plutot que par l'évitement d'un éclaircissement dentaire. Le seul risque que prend de patient en réalisant un éclaircissement dentaire , c'est d'avoir un sourire lumineux!

Extrait d'un article du Dr Yassine HARICHANE

 

Nos conseils

  • Toujours demander un détartrage polissage avant la réalisation d’un blanchiment.
  • Souvent, après la séance de détartrage polissage, l’élimination de toutes les taches et colorations suffit à redonner un éclat suffisant à vos dents.
  • Si vous vous décidez pour un blanchiment, il vous sera fréquemment proposé la combinaison des deux techniques : une ou deux séances au fauteuil suivies d’un traitement ambulatoire à la maison. En effet, c’est en associant ces deux techniques que l’on obtient les meilleurs résultats.
  • Après un blanchiment, une sensibilité passagère des dents peut parfois apparaître et dure environ 48 heures.
  • Un dentifrice fluoré est conseillé afin d’atténuer cet effet secondaire.
  • Pendant les quelques semaines qui suivent le blanchiment, les boissons colorantes (thé, café, vin rouge…) sont déconseillées car le risque de coloration est plus important pendant cette période.